Gourdon – Jeudi 25 mai 2017

Gourdon – Jeudi 25 mai 2017

Rando proposée et guidée par Françoise

Françoise avait vendu sa rando du jeudi comme une « broutille » par rapport à celle du dimanche précédent qui avait laissé quelques traces dans les mollets des participants, si ce n’est dans les esprits !

Mais qu’est-ce-qu’une « broutille » ?

Le dictionnaire nous enseigne qu’il s’agit d’une futilité, d’une chose sans importance, bref d’une chose que l’on pourrait faire sans s’en rendre compte…

Ça c’est la théorie, parce qu’en pratique ça n’a plus rien à voir !

Sur cette affiche alléchante Françoise avait séduit 11 participants, parmi lesquels Pierrot peut être considéré comme hors-concours.

Sur les 12 de la troupe, 9 étaient des rescapés des 16,91 km et 1200 m de Momo et Gérard, les 3 autres étaient aussi des rescapés.. pour ne les avoir pas faits !

On ne sortit du brouillard qu’en arrivant à Gourdon qui flottait sur une mer de nuages.

photo Christian C.

photo Christian C.

Le programme annonçait: 15 km et 650 m, du cool quoi !

Oui mais à l’arrivée les GPS les plus précis donnèrent leur verdict: 17,I0 km et 820 m d’ascension donc autant de descente ! Record du dimanche battu sur la longueur… mais seulement d’une « broutille » !

photo Christian C.

photo Christian C.

photo Christian C.

photo Christian C.

photo Christian C.

photo Christian C.

photo Christian C.

photo Christian C.

photo Christian C.

photo Christian C.

photo Christian C.

photo Christian C.

photo Christian C.

photo Christian C.

T’inquiète Françoise, on a adoré passer sous les ailes volantes et les vautours, traverser des champs fleuris, suivre les moutons bêlant, admirer Gourdon suspendu au dessus des nuages, se trouver au pied de cette boule blanche venue d’ailleurs, de fouler l’ancienne voie romaine, déguster le génépi à l’ombre de pins sans chenilles, se perdre un peu au milieu de ces arbres fleuris dont personne ne connaissait le nom, gravir ce dernier raidillon avant le plateau de Cavillore, sentir le thym et la lavande et se rafraichir avec de belles petites mousses…

La journée fut très belle, merci Françoise: et grâce à toi j’ai aussi vraiment très bien dormi.

Christian C.

Mise en ligne Christiane M.